Visiteurs

Développé par
Petits-Sites-Web

Le Sénat - JANVIER 2007


Tout d'abord un peu d'histoire...

Le palais du Luxembourg doit son nom à l'hôtel bâti au milieu du XVIème siècle et qui appartenait au Duc Francois de Luxembourg.

Il devient une prison pendant la Terreur avant d'être affecté, en 1795, au Directoir. Fin 1799, le Directoir fait place au Sénat conservateur, assemblée créée par la constitution de l'an VIII. Par la suite, il gardera sa vocation parlementaire excepté durant quelques courtes périodes.

Le palais du Luxembourg tient plus de la résidence secondaire que du palais officiel urbain, son plan est assez caractéristique des châteaux français.

Avec une superficie de 23 hectares, le jardin du Luxembourg est un des plus grands jardins publics de la ville de Paris, surtout si on intègre son prolongement appelé autrefois jardins de l'observatoire, qui se nomme aujourd'hui jardins Marco Polo et Cavelier-de-la-Salle.

Il est composé d'une partie centrale, occupée par le Grand Bassin, des allées rectilignes, des parterres de fleurs si bien paysagés.

Voici donc un petit aperçu des photos que j'ai prise, vous allez voir que vous ne serez pas déçus. Bonne balade dans ce superbe châteaux fastueux et plein d'histoire...



Jolie vue de la tour Montparnasse au sortir de la Gare. Nous sommes donc partis à pied en passant par la Rue Vaugirard (j'achète !!) pour nous rendre au Palais du Luxembourg.
Le palais du luxembourg se compose d'une cour carrée, la cour d'honneur, d'un corps d’entrée surmonté du dôme Tournon, et de pavillons redoublés dans le corps de logis.
Impressionnant, on est dans ses petits souliers lorsqu'on pénètre dans cette cour.
Le jardin du Luxembourg est un jardin privé ouvert au public. Il s'étend sur 23 hectares animés de parterres de fleurs et de sculptures.
La Bibliothèque a été réalisée par Alphonse de Gisors. La coupole, quatre médaillons, un cul-de-four, sont peints par Eugène Delacroix.
La Bibliothèque met plus de 450 000 volumes à la disposition des Parlementaires et de leurs collaborateurs.
La Grande Galerie, aujourd'hui désignée Annexe de la Bibliothèque, presque plus belle que la bibliothèque principale! Elle occupe toute la longueur de l'aile est et on y entrepose des livres d'une grande valeur.
Impressionnante collection et c'est si calme...
Sur la cheminée monumentale en marbre, un buste de la République par Clésinger.
C'est somptueux, quel luxe.
Il est de toute beauté.
Le travail réalisé sur ces plafonds est de toute beauté.
Une peinture de Charlemagne.
On ne peut rester insensible à ce travail si minutieux...
Les statues qui bordent le promontoire de l'hémicycle.
Ces plafonds sont magnifiques de travail et de finesse.
La Salle du Livre d'Or est une salle voûtée du rez-de-chaussée qui servait à recevoir le "Livre d'Or de la Pairie", c'est-à-dire le nom des visiteurs illustres de la Chambre des Pairs.
Aux extrémités, dans les voussures, à l'ouest, l'Histoire de France des origines jusqu'à Charlemagne et, à l'est, l'Épopée française de la première Croisade à Louis XIV par Henri Lehmann.
Lorsqu'il fut décidé que le palais accueillerait le Sénat, Chalgrin réaménagea entièrement l'intérieur afin de réaliser la nouvelle salle sénatoriale.
Reconstruit après un incendie en 1859 par Gisors, il conserve aujourd'hui sa physionomie d'origine.
C'est comme ce qu'on peut voir sur notre téléviseur, mais en beaucoup plus impressionnant je vous assure.
Le trône de Napoléon Ier en bois doré, sculpté par Jacob. Il était occupé par l'empereur lorsqu'il assistait aux Séances du Sénat Conservateur.
Montant de cheminée avec statue d'un diablotin.
Texte rédigé par Napoléon et s'adressant aux Sénateurs le 18 octobre 1805 en calendrier Grégorien (le XXVI Vendémiaire An XIV en calendrier Républicain) depuis son Camp Impérial d'Elchinger.
Me contacter | Partenaires | Mes liens | Petites annonces | Livre d'or | Flux RSS flux rss de valdouce loisirs